Alain Delaporte
Accueil du site > Photos > Les Passants

Les Passants


Les passants

Ces photographies montrent des passants, le plus souvent en ville, dans les rues ou sur un port et parfois en bord de mer. Ces voyageurs, promeneurs, piétons ou cyclistes sont flous alors que leur environnement est net.

La netteté permet de montrer l’espace urbain dans lequel ils évoluent : architecture, véhicules, mobilier urbain, affiches, graffitis, cabine téléphonique, reflets, transparences.

Le flou préserve l’anonymat des personnes mais les silhouettes déformées par le temps de pose long ne sont pas des fantômes. Ce sont des individus marqués par une démarche, un rythme, un dynamisme, un élan, une solitude ou une complicité aux autres. Le flou révèle une gestuelle personnelle qui parfois s’inscrit dans une chorégraphie de rue où les corps et le mobilier urbain organisent l’espace, s’harmonisent.

Le format carré isole l’individu, le rectangle met plus en valeur la relation aux autres, à l’architecture et à l’espace.

Le hasard, lié au temps de pose long, aux différentes vitesses de déplacement, à la transparence que peuvent prendre certains corps ou objets comme les vélos, est aussi une composante de cette série.

Ces photos vont conduire à un travail associant photos et peintures : "Les Passants du Quattrocento" (voir dans la rubrique 2 : Peinture et photo )